stalactite


stalactite

stalactite [ stalaktit ] n. f.
• 1644; du gr. stalaktos « qui coule goutte à goutte »
Concrétion calcaire qui se forme à la voûte d'une grotte par l'évaporation des gouttes d'eau qui filtrent. Stalactites et stalagmites. « Une grotte que les stalactites ont décorée de piliers et de franges merveilleuses » (Nerval).
Fig. Motif décoratif qui pend à une coupole, à un encorbellement. Les stalactites en bois, en stuc, de l'architecture islamique.

stalactite nom féminin (grec stalaktos, qui coule goutte à goutte) Concrétion calcaire qui se forme au plafond des grottes. Autre nom des muqarnas. ● stalactite (difficultés) nom féminin (grec stalaktos, qui coule goutte à goutte) Orthographe Attention au c devant t dans stalactite et au g devant m dans stalagmite. Genre Féminin pour les deux mots : une stalactite, une stalagmite. Emploi Ne pas confondre la stalactite, qui pend, et la stalagmite, qui est dressée (moyen mnémotechnique : « la stalagmite monte et la stalactite tombe »).

stalactite
n. f. Concrétion calcaire pendante. (V. stalagmite.)

⇒STALACTITE, subst. fém.
A. — GÉOL. Concrétion calcaire qui se développe de haut en bas à partir de la voûte d'une cavité souterraine, prenant généralement la forme d'un cône allongé renversé. Grotte à stalactites. Les stalactites à la voûte Pendent en pleurs pétrifiés Dont l'humidité, goutte à goutte, Tombe lentement à mes pieds (SULLY PRUDH., Solitudes, 1869, p. 9). Les eaux d'infiltration, en arrivant à l'air, abandonnent une partie du calcaire qu'elles tiennent en dissolution et le déposent sur les parois des grottes sous forme de stalactites et de stalagmites (BOULE, Conf. géol., 1907, p. 13). V. stalagmite ex. de FOUC.-RAOULT Géol. 1980.
P. anal. Des stalactites de glace pendent au rebord des toits (MOSELLY, Terres lorr., 1907, p. 57).
B. — ARCHIT. Motif ornemental rappelant un peu les stalactites des cavités souterraines, particulièrement bien représenté dans l'art persan et dans l'art arabe. Stalactites d'un pilastre, d'une voûte; stalactites en bois, en stuc. Au-dessus de lui se tendait l'arc en fer à cheval des portes mozarabes, pendaient les stalactites dorées des grands salons alvéolés comme des ruches (MORAND, Flagell. Séville, 1951, p. 96).
Rem. Certains aut. ont fait ce mot masc.: Brillants stalactites (SUE, Atar-Gull, 1831, p. 31). Quelque grotte irisée de sinueux stalactites (PROUST, Swann, Paris, Gallimard, t. 1, 1949 [1913], p. 87).
Prononc. et Orth.:[stalaktit]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1644 (J. BACHOU, Le Parfaict Joaillier ... comp. par A. B. de Boot, Lyon, p. 542 d'apr. R. ARVEILLER ds R. ling. rom. t. 78, p. 325). Adapt. du lat. des géologues stalagtites, mot créé par A. de Boodt (ds Gemmarum et lapidum historia, Hanovre, 1609, p. 207, ibid.), comme synon. de stillatitius lapis (1565 CONRAD GESNER, De omni rerum fossilium genere, Tiguri, fol. 30 v°, ibid.:stillatitium lapidem [trad. de l'all. Tropfstein, propr. « pierre formée par l'eau tombant goutte à goutte »]) à l'aide du même rad. que stalagmite (gr. « qui coule goutte à goutte ») pour faire couple avec lui. Fréq. abs. littér.:82.

stalactite [stalaktit] n. f.
ÉTYM. 1718; du grec stalaktos « qui coule goutte à goutte », du v. stalassein.
1 Didact., cour. Concrétion calcaire (carbonate de calcium) qui se forme lorsque des eaux filtrant à la voûte d'une caverne, d'une grotte, arrivent dans l'atmosphère de cette caverne ou grotte (aux grandes profondeurs, ces eaux chargées sous pression élevée de gaz carbonique et contenant du bicarbonate de calcium en solution, produisent un dépôt de carbonate, avec dégagement de gaz carbonique, lorsqu'elles arrivent à l'air sous une pression voisine de la pression atmosphérique normale). || Stalactites excentriques. || Stalactite fistulaire. || Stalactites en draperies. || Stalactites et stalagmites.
1 (…) nous sommes arrivés à une grotte que les stalactites ont décorée de piliers et de franges merveilleuses (…)
Nerval, Voyage en Orient, Introd., XVIII.
2 Dans les grottes sans fin brillent les stalactites (…)
(…) Stalactites tombant des voûtes, stalagmites
Montant du sol, partout les orgueilleux glaçons
Argentent de splendeurs l'horizon sans limites.
Th. de Banville, les Stalactites, « Décor ».
2 Concrétion, glace qui pend en aiguilles.Au masc. (fautif) :
3 (…) elle cueillit un des longs stalactites de glace qui frangeaient les balcons (…)
Maurice Bedel, Jérôme 60° latitude nord, X.
3 Archit. Motif décoratif qui pend à une coupole, à un encorbellement. || Stalactites d'un pilastre, d'une voûte; stalactites en bois, en stuc, de l'architecture islamique.

Encyclopédie Universelle. 2012.